Les nudibranches sont omniprésents dans les eaux de l’estuaire du Saint-Laurent. Ce sont de sympathiques mollusques qui déambulent partout où on porte le regard.

Il y a plusieurs espèces dans nos eaux. Le nudibranche couleur saumon, couleur rouge, le nudibranche hérissé, le doris rugueux, etc.

Tous ont la particularité d’être lents. Très lents. Et de ne pas vivre longtemps. En plus, ils sont quasi aveugles. Leurs yeux se trouvent dans leur tête et ne servent qu’à percevoir le degré de luminosité.

Tout ça peut devenir un problème lorsque vient le temps de trouver sa nourriture.

Les nudibranches affectionnent particulièrement les hydroïdes. Les méduses. Et les framboises de mer.

L’adulte pond donc ses oeufs tout près de ces sources de nourriture. En naissant, les nudibranches juvéniles auront donc à portée de bouche de précieuses réserves alimentaires. Ils passeront de ce fait la majeure partie de leur vie dans ce secteur.

Nudibranche et ses oeufs

Sur cette photo, on aperçoit bien que les oeufs se trouvent tout juste à proximité d’une framboise de mer. En naissant, les jeunes nudibranches trouveront donc, et facilement, de quoi se sustenter.

Laisser un commentaire