Dans l’article, on parle de matières en suspension. Des matières en suspension?!?

On a un éléphant dans la pièce, et personne n’ose le nommer.

C’est vrai qu’il y a un problème de particules en suspension avec ces travaux, mais le vrai problème, c’est qu’on a détruit l’habitat de la rainette faux-grillon. C’est par ce bout que le problème doit être prioritairement pris.

Et j’ai la preuve que le ministère sait qu’une population de rainettes faux-grillon a été affectée et perturbée ici. Ça va sortir dans quelques jours.

Mais bon, d’ici là, ç’a l’air que la rainette continuera de faire peur à un ministère!

Pendant ce temps, ces travaux sont en train de vider l’eau d’un refuge faunique, c’est-à-dire le Boisé du Tremblay.

Une chance que la Ville de Longueuil se tient debout dans ce dossier, parce que pour les autres…

Laisser un commentaire