Lorsqu’on explore les profondeurs du Saint-Laurent, on ne sait trop jamais sur quoi on va tomber.

Il m’est arrivé de croiser la route de rorquals à bosse sous l’eau, rencontre marquante s’il en fut une dans ma vie.

Mais les crinières de lion ne laissent pas leur place. Ces animaux sont fascinants. Ce sont d’ailleurs les photos de ceux-ci que je vends le plus à des particuliers. De prime abord, jamais je n’aurais cru cela.

Il y a quelques saisons de cela, je plongeais autour de l’île-aux-oeufs sur la Côte-Nord. C’est là que la flotte de Walker, lui qui espérait détruire la Nouvelle-France, fit naufrage en 1711.

Mais ce jour-là, c’est plutôt une énorme crinière de lion que j’ai aperçue. Sa tête devait faire 50 centimètres de diamètre! Rien de moins.

La crinière de lion est l’une des plus grosses méduses du monde. La plus grande jamais observée faisait 2,4 mètres de diamètre!!!

Laisser un commentaire