Quand on pense aux animaux les plus gros de notre planète, on pense systématiquement aux cétacés. La baleine bleue est le deuxième plus gros animal à avoir existé dans l’histoire de notre petit monde. Ses 30 mètres possibles pour une centaine de tonnes en font une créature gigantesque. C’est indéniable.

Mais 30 mètres, il y a encore plus long que cela dans le règne animal. Il existe un animal plus long qu’une baleine bleue, certes, mais il est quand même très loin d’atteindre son poids puisqu’il est constitué de gélatine. Et cet animal vit lui aussi dans nos océans.

Il s’agit du siphonophore.

Des chercheurs ont récemment découvert un siphonophore géant dont la longueur dépassait les 45 mètres. Cela se passait dans les abysses, autour de l’Australie.

Le siphonophore fait partie de la famille des méduses. C’est un animal qui ressemble à une longue guirlande. D’accord, il est composé d’un amalgame de millions d’individus qui se réunissent pour finir par faire qu’une seule créature. C’est donc un peu de la triche, et la baleine bleue pourrait conséquemment déposer un protêt.

Les anciens individus cnidaires ne formant plus qu’un tout dans le siphonophore conservent chacun de rôles spécifiques. Certains sont responsables de l’alimentation, d’autres de la reproduction. Il y en a même qui servent de leurre pour les proies.

Le siphonophore passe sa vie dans la colonne d’eau. Il consomme du plancton et de petites proies qui fréquentent ces lieux. Il est hermaphrodite.

Les siphonophores comptent plusieurs espèces, mais toutes apprécient particulièrement les eaux profondes. On les repère souvent dans les 600 à 1000 mètres de profondeur. Ils sont même capables de produire de la lumière afin de se repérer dans le noir abyssal. Mais il arrive que certains remontent à la surface.

J’ai eu la chance d’en croiser un dans les eaux de l’estuaire du Saint-Laurent. Ce n’était par contre pas un siphonophore géant. Celui que j’ai observé mesurait quelques mètres tout au plus. Mais j’étais bien content de mon observation car j’ignorais jusque-là que des siphonophores fréquentaient les eaux de notre Saint-Laurent.

*Pour acheter mes photos en ligne: https://patrickrbourgeois.picfair.com/

2 réflexions sur “L’animal le plus long de la planète n’est pas une baleine

  1. encore une rencontre extraordinaire!!! comme je comprends ton enthousiasme, Patrick!
    et c’est une immense joie de te lire en ces temps troublés! il me semble que nous contribuons ainsi à perpétuer le *beau* en faisant notre part de colibri 😉

    • Il y a tellement encore à découvrir dans ce Saint-Laurent. Mon rêve, c’est de me procurer un drone sous-marin qui peut descendre plus creux que je ne le peux en tant que simple plongeur.

Laisser un commentaire