Je suis franchement obnubilé par les images que rapportent les sous-marins qui descendent dans les abysses de nos océans. Il y a quelque chose de tellement hallucinant à découvrir ces espèces qui, pour la plupart, n’ont jusqu’ici jamais été vues. Encore moins étudiées.

Je caresse le rêve de me procurer un petit drone sous-marin prochainement. Évidemment, il ne pourra pas descendre aussi creux que ceux des instituts océanographiques, mais le simple fait d’explorer la couche d’eau du Saint-Laurent où je ne peux me rendre en tant que simple plongeur me passionne au plus haut point. Avec un tel drone, je pourrais voir ce qui se trouve dans les 40 à 100 mètres environ. Ce n’est pas rien.

C’est un dossier à suivre. En attendant, hé bien on peut visionner de telles vidéos impressionnantes:

Laisser un commentaire