Vincent Munier est, de par le monde, l’un des photographes animaliers que je préfère. Son regard est sensible, son discours tout autant. Il ose dire ce qui doit être dit, et il le fait surtout afin de protéger cette vie qui nous entoure.

Il a compris qu’une photo, aussi belle soit-elle, ne sert pas à grand chose si elle ne permet pas de sensibiliser et d’influer sur le cours des choses.

En ce sens, cette entrevue doit être écoutée.

4 réflexions sur “Vincent Munier et les ours polaires

  1. nous sommes bien d’accord, Vincent c’est un ‘bon’! mais à présent, il existe un québécois dans mes artistes préférés car ton approche est tout aussi honorable et bien souvent spectaculaire 😉

    • Ho, ça c’est gentil. Mais je n’ai pas encore atteint les sphères supérieures de la photo animalière. J’arrive à faire des trucs qui sortent parfois de l’ordinaire. Mais pas assez souvent. Reste que j’y travaille 😉 Merci pour tes encouragements, ma chère 🙂

Laisser un commentaire