Il est maintenant interdit de lécher ce crapaud

Bufo alvarius est un gros crapaud que l’on retrouve dans les régions arides des États-Unis.

Ces jours-ci, le parc national de Saguaro, qui est situé dans le désert de Sonora (Nouveau-Mexique), a lancé un message à l’intention de ses visiteurs : « arrêtez de lécher ce crapaud! »

Mais pourquoi diable des gens auraient l’idée saugrenue de lécher un amphibien?

La raison en est bien simple.

Le mécanisme de défense dudit crapaud consiste à sécréter un poison par sa peau. Celui-ci est assez puissant pour tuer un chien ou un coyote qui aurait l’intention de le dévorer.

Mais la toxine n’effraie tout de même pas une portion importante des visiteurs du parc. Ceux-là même qui lèchent le crapaud afin de profiter de ceci : 5-méthoxy-diméthyltryptamine) qui est une substance psychoactive très puissante sécrétée par l’amphibien.

Autrement dit, les visiteurs ingèrent le poison du crapaud afin de se payer un trip style LSD!

La toxine provoque des hallucinations visuelles chez l’individu. Mais ce dernier reste conscient lors de son intoxication. Elle agirait aussi sur la conscience et pourrait provoquer une perte de l’identité de soi-même.

Le hic, c’est que ce comportement peut être très dangereux pour l’humain, mais aussi pour le crapaud.

On dit souvent: où il y a de l’homme, il y a de l’hommerie. Et cette histoire en est une bonne démonstration. Les adeptes de ladite toxine se sont lancés dans un trafic du crapaud. Ce braconnage met à risque la survie même de l’espèce.

Lécher un crapaud…On aura tout vu!

Source : Sciences et Avenir

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :