Piégeage photo: Ma plus belle photo de la semaine

Depuis plus d’une semaine maintenant, j’ai deux pièges photographiques en place, dans la forêt.

Mon premier piège est constitué d’un détecteur de mouvements, et de flashs de la compagnie Camtraptions, couplés à une caméra Canon SL1 (Objectif Canon 24mm). Sur ce site, j’essaie de poser des carnivores comme des mustélidés ou des canidés.

(Ma vidéo sur le matériel Camtraptions)

Mon second piège fait confiance à Sony pour la caméra (A7Sii) et pour le flash. J’utilise dans ce piège l’objectif Tamron 24mm. Le détecteur de mouvements est celui de la compagnie Cognisys. Sur ce site, je vise des rongeurs et autres lièvres.

Afin d’attirer les sujets aux pièges, j’utilise des odeurs. Pour l’heure, je n’ai eu aucun succès avec les prédateurs. Aucune photo réalisée de l’un d’entre eux après 192 heures de tentatives. C’est beaucoup, mais peu à la fois.

J’ai par contre réussi quelques photos au piège aménagé pour les rongeurs et autres écureuils. Les polatouches ont été très actifs autour de celui-ci. J’ai réussi ma photo préférée de la semaine, et ce, la nuit dernière. Un beau polatouche, bien positionné, dans un contexte hivernal.

Grand polatouche – Patrick Bourgeois

Ici (montagnes dans Chaudière-Appalaches), c’est déjà le début de l’hiver. Et cette saison rend le piégeage photo encore plus difficile que ce ne l’est en été. Lors de la froide saison, les piles tiennent difficilement le coup. Voilà le défi supplémentaire.

Pour les nouveaux flashs Camtraptions Z1, ça va quand même bien. La compagnie nous dit que les piles AA alcalines devraient durer trois jours. Avec des températures descendant sous zéro, je dirais qu’elles survivent plutôt deux jours. C’est quand même bien. D’autant que la compagnie offre des solutions afin de faire durer les piles plus longtemps.

Mon choix est fait. Je vais me tourner vers les panneaux solaires.

En ce qui concerne les déclencheurs de flashs à distance de Camtraptions, aucun problème. Après une semaine, je n’ai toujours pas changé ces piles dans mon piège photo. C’est parfait.

Me reste à régler le problème de la pile de la caméra Canon. Sous zéro, elle ne survit qu’une nuit. Ce n’est vraiment pas assez.

C’est une vieille caméra. Alors Camtraptions n’offre pas de piles externes pour ce modèle de caméra. Je vais devoir me tourner vers l’artisanat pour régler mon problème, j’en ai bien peur. Quand je l’aurai trouvée, je vous en ferai part.

Du côté de la caméra Sony, j’ai le même problème avec les piles. Mais Camtraptions offre une pile externe pour ce modèle de caméra beaucoup plus récente. Aucun problème, donc. Où j’ai un problème avec ce piège, c’est avec les piles dans les déclencheurs de flashs à distance. Il s’agit d’un système de la compagnie Godox, et ça ne fonctionne pas bien. Les piles ne durent pas même une nuit complète. Je vais régler le tout en me procurant un second système de flashs déclenchés à distance de la compagnie Camtraptions.

En piégeage photo, la raison pour laquelle il faut allonger le plus possible la durée de vie des piles, c’est que moins souvent on se rend au piège et le mieux c’est. Pour les animaux comme les lièvres, les polatouches ou les campagnols, ce n’est pas très grave si on perturbe le site à tous les jours. Mais pour les prédateurs, c’est une autre paire de manche. Ceux-là n’apprécient pas du tout de sentir une présence humaine aussi régulière.

Tout au long de l’hiver, je vous partagerai ici le fruit de mon labeur. Les photos que je réaliserai au piégeage photo, vous pourrez les voir ici, sur mon blogue.

C’est à suivre!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :