Plus on descend en profondeur dans nos océans, et moins les espèces sont bien connues. Et ce, tout simplement parce qu’elles sont franchement plus difficiles à observer -et donc à étudier- que les espèces sillonnant les mers près de la surface.

Le requin-lutin est l’une de ces espèces méconnues habitant notre planète. C’est un requin qui peut mesurer plus de quatre mètres et qui apprécie les grandes profondeurs.

Les proies sont plus rares à ces profondeurs que près de la surface. Lorsque l’une d’entre-elles s’approche, le requin-lutin ne doit pas la manquer. C’est pourquoi il a des mâchoires ultra rapides.

À ma dernière conférence dans une école primaire, un élève m’a demandé si j’avais déjà vu un tel requin. J’étais très surpris qu’un enfant de cet âge puisse même connaître l’existence de cette espèce. Je l’ai félicité de sa culture eu égard aux requins, en soulignant que si j’en avais déjà vu un en plongée, je serais mort. Pas à cause du requin en tant que tel, mais bien à cause de la profondeur trop grande où il vit. Les simples plongeurs ne peuvent descendre aussi profondément.

Laisser un commentaire