Un poisson qui a appris à bien se déguiser

La nature a développé toutes sortes de stratégies afin de permettre aux animaux de survivre en son sein. Certaines espèces sont rapides, d’autres puissantes ou gigantesques. Et il y a celles qui savent se faire discrètes. Très discrètes.

C’est le cas d’un superbe habitant du Saint-Laurent. Un poisson qui est passé maître dans l’art de se déguiser pour ainsi mieux passer inaperçu.

Il s’agit de l’hémitriptère atlantique (Hemitripterus americanus).

La morphologie de ce poisson l’amène à se confondre avec une roche recouverte d’algues. Quand on explore les profondeurs du Saint-Laurent, il est très facile de passer à côté de ce poisson sans même le repérer. Il sait demeurer immobile afin d’efficacement se confondre dans son environnement. Cela lui permet d’échapper à ses prédateurs, mais également de capturer plus facilement les proies qui passent à proximité.

L’hémitriptère n’a pas seulement la forme d’une roche et la couleur du fond comme outils de camouflage. Des genres de barbillons se trouvent sur sa tête et sa mâchoire, donnant l’impression de pousses d’algues.

Qui plus est, il a la faculté d’ajuster sa couleur à son environnement.

Un véritable maître du déguisement, quoi!

L’hémitriptère est bien présent dans l’estuaire du Saint-Laurent. Il affectionne particulièrement les fonds rocheux, jusqu’à une centaine de mètres de profondeurs. C’est un poisson vorace qui dévore des crustacés et des poissons comme le lançons, le hareng, le capelan, la merluche, etc.

2 réponses sur “Un poisson qui a appris à bien se déguiser”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :