De nouveaux flashs pour le piégeage photo!

En piégeage photographique, l’équipement doit fonctionner au quart de tour. Toute notre stratégie repose sur le moment où la caméra et les flashs se déclencheront dans une simultanéité parfaite alors que l’animal se trouve devant eux..

À venir jusqu’à aujourd’hui, ma configuration présentait une faille très importante. Mes flashs devaient être réveillés avant d’être déclenchés. Ce n’est pas le cas de mes nouveaux flashs qui demeurent, eux, toujours prêts à être déclenchés.

Lorsqu’on laisse la caméra dans la forêt, celle-ci tombe en mode « veille ». Les flashs ordinaires aussi s’endorment. Le problème est que pour relancer la caméra à l’aide du détecteur de mouvement, ça prend une fraction de seconde seulement. Mais ce n’est pas le cas pour les flashs ordinaires. Ceux-ci doivent se fier sur le condensateur pour transformer l’énergie des piles en un éclair puissant. Ça se fait en quelques secondes.

Quelques secondes, c’est très suffisant pour avoir manqué son sujet qui ne s’arrête pas nécessairement devant la caméra, en attendant que le flash soit prêt à faire feu.

Dans les dernières années, j’ai donc dû développer des stratégies qui impliquaient des prises de photo au moment où l’animal était arrêté devant la caméra. J’y parvenais principalement avec des odeurs.

J’ai réussi de belles photos ainsi. Certes.

Mais maintenant, grâce à mes nouveaux flashs qui ne s’endorment jamais, je vais pouvoir disposer mes pièges de façon encore plus discrète. Je pourrai utiliser les « sentiers » empruntés par les animaux pour placer mes pièges. Les animaux seront photographiés en mouvement au lieu de l’être à l’arrêt. Mes images seront ainsi plus dynamiques.

Je vous ferai une vidéo pour vous montrer comment j’utilise ces équipements sur le terrain.

En attendant, hé bien il y a ceci.

Une réponse sur “De nouveaux flashs pour le piégeage photo!”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :